Accueil / Nutrition / Les légumineuses, un atout pour notre santé, mais aussi pour notre planète.

Les légumineuses, un atout pour notre santé, mais aussi pour notre planète.

Les légumineuses font partie de la famille des Fabacées : ce sont des plantes dont les fruits sont contenus dans des gousses.Elles comprennent : soja, arachide, haricot lentille, pois chiche…

legumineuses

Les légumineuses (appelés aussi légumes secs) seraient tombées dans l’oubli si ce n’était les nutritionnistes qui nous recommandent de les consommer de plus en plus grâce à leur teneur élevée en fibres ayant un impact sur le cancer du côlon. En effet, plusieurs types d’haricots secs contiennent un composant anti-inflammatoire (les saponines) connu par son activité antioxydante qui nous protège du cancer.

Une étude a été menée auprès de 2000 personnes ayant souffert de tumeurs au gros intestin.Les chercheurs ont observé que les sujets qui avaient augmenté leur consommation des haricots secs avaient 65% moins de récurrences de tumeurs de stade avancé.

Les légumes secs sont également des aliments fort nourrissants, riches en protéines végétales (substituant ainsi la viande), vitamines, minéraux et en glucides complexes.
Leur pauvreté en lipides convient parfaitement au régime à faible teneur en calories : surpoids, diabète…

Comment profiter pleinement des bienfaits des légumes secs ?

  • Afin d’éviter les gaz intestinaux (flatulence) provoqués parfois par la consommation des légumes secs, il est préférable de les tremper dans de l’eau pendant quelques heures avant de les cuire ; ils seront plus faciles à cuisiner et causent moins de flatulences.Ajoutez à l’eau de cuisson du thym et laissez cuire longtemps pour une bonne transformation des amidons.
  • Mangez un aliment riche en vitamine C (orange, persil, kiwi…) au cours du même repas pour faciliter l’absoption du fer contenu dans les légumineuses et évitez les aliments appelés chélateurs de fer (thé).
  • Certains légumes secs tels que les fèves, les lentilles ainsi que les pois contiennent la lysine, un acide aminé absent dans les céréales. L’assosiation des deux aliments permet de disposer des acides aminés indispensables. Aussi, est-il intéressant d’associer riz et lentilles ou blé et pois chiches notamment dans les recettes à base de farine (remplacer par exemple une partie de la farine de blé par celle des pois chiches dans les pâtes à crêpes, biscuits salés…).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*