Accueil / Nutrition / Les bienfaits de la sauge pour la santé

Les bienfaits de la sauge pour la santé

la-sauge

Le nom scientifique de la sauge « salvia » de salvare qui signifie sauver, guérir et le célèbre dicton : «  qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin du médecin.», résument les nombreuses vertus de cette plante appréciée depuis l’antiquité.

En effet, les chinois échangeaient les feuilles de thé les plus précieuses contre les feuilles de sauge.

Grecs, Romains et Arabes l’employaient en compresse contre les morsures de serpent. Les femmes égyptiennes, quant à elles, avaient l’habitude de boire du jus de sauge en vue d’accroître leur fertilité.

On avait également utilisé la sauge pour traiter les verrues.

Les vertus de la sauge :

Des études ont démontré que l’acide carnosique présent dans la sauge est susceptible de réduire les triglycérides, les lipides sanguins responsables des maladies cardio-vasculaires.

La sauge est liée à la recherche sur la maladie d’Alzheimer, on a découvert qu’elle pouvait calmer l’agitation, améliorer les fonctions cognitives, diminuer le stress oxydatif et les réactions inflammatoires.

La sauge peut soigner plusieurs maux du quotidien (les maux de gorge, les douleurs causées par les pharyngites, les amygdales et les aphtes buccaux) grâce à ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.

Après les repas, elle est idéale pour aider à digérer. Elle permet de calmer les crampes d’estomac et les maux du ventre : ballonnements, gaz intestinaux.

Efficace au moment de la ménopause, la sauge soulage les bouffées de chaleur grâce à ses phyto-oestrogènes qui contribuent à compenser la baisse des oestrogènes liée à l’arrêt du fonctionnement des ovaires.

Quelques recherches ont indiqué que l’ajout des fines herbes de façon régulière dans l’alimentation contribue à l’apport en antioxydant. La capacité antioxydante de la sauge a été estimée comme étant la plus élevée parmi six fines herbes. Dans le cadre d’une étude effectuée sur des rongeurs à qui on donnait des infusions de sauge séchée, on a remarqué, après deux semaines, l’activité d’un enzyme antioxydant produit par le foie.

La sauge est une source de vitamine k nécessaire à la coagulation du sang. Elle est également riche en fer.

Usages culinaires :

Pour déguster la sauge, choisissez-la bien fraîche d’une jolie couleur. Vous pouvez la faire sécher dans une pièce sombre et aérée.

La sauge peut être utilisée dans les farces à volailles. Elle relève à merveille l’agneau, les marinades, les omelettes, les pâtés et les fromages.

On peut la déguster aussi en hachant des feuilles de sauge fraîche dans des salades, du pain. Elle aromatise les huiles et le vinaigre.

Vous pouvez préparer une infusion à boire qui remplacera le thé ou le café.

Valeur nutritive de la sauge (pour 100g) :

Calories  320kcal
Lipides   13g
Cholestérol  0mg
Glucides  61g
Sodium  10mg
Fibres  40g
Protéines  11g
Vitamines  32,4mg
Calcium  28,1mg
Magnésium 428mg


Mise en garde:

  • Il faut éviter les tisanes, les gélules et l’huile essentielle de la sauge (concentré du produit) en cas de grossesse, d’allaitement à cause de son action stimulante sur l’ovulation.
  • La sauge est contre-indiquée chez les personnes hypertendues,  épileptiques et celles atteintes de cancer du sein vu que la plante contient de la thuyone, une substance abortive neurotoxique.
  • L’agence européenne du médicament recommande de ne pas utiliser la sauge plus de deux semaines en usage interne.
  • Les gens qui prennent des médicaments anticoagulants doivent utilisés la sauge uniquement comme assaisonnement pour sa quantité non négligeable de vitamine k.
  • La sauge peut causer la somnolence ; faites attention si vous prenez des calmants ou sédatifs et évitez de prendre le volant après en avoir bu.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*