Accueil / Nutrition / Alimentation sans gluten : ses bienfaits et ses risques

Alimentation sans gluten : ses bienfaits et ses risques

gluten

 a-Le gluten : qu’est-ce que c’est ?

Le gluten est une protéine de l’albumen chez certaines graminées en particulier le blé, l’épeautre, l’orge…et qui rend la farine panifiable.
Il est constitué de deux protéines : la gluténine et la gliadine.
Le gluten est à la base de notre alimentation ; ce qui constitue une  vraie souffrance pour les personnes qui y sont intolérantes.

b- Intolérance au gluten :

La maladie cœliaque (intolérance au gluten) est  l’une des maladies digestives les plus fréquentes de nos jours.
Chez les personnes atteintes de cette maladie, l’ingestion du gluten entraîne une inflammation au niveau de l’intestin grêle abîmant ainsi sa paroi. Résultat : douleurs abdominales.
Au cas où l’inflammation persisterait, l’intestin endommagé devient incapable d’absorber la majeure partie des nutriments, des vitamines et des minéraux ce qui engendre une anémie en dépit d’une alimentation normale.
En continuant à consommer le gluten, d’autres symptômes peuvent surgir tels que fatigue, crampes, perte de poids…
Le traitement de la maladie cœliaque est de s’abstenir de tous les aliments dont le gluten fait partie, chose qui n’est pas très simple à mettre en place car cela implique de modifier ses habitudes alimentaires en se mettant souvent au fourneau et en cuisinant avec des aliments naturels.

c- Aliments à éviter dans le régime sans gluten :

La farine de blé entre dans la composition de la plupart des aliments :

  • Les pains, les pâtisseries, les pâtes, la semoule, le couscous…
  • Les fromages à tartiner, certaines crèmes gélifiées, les yaourts parfumés au chocolat.
  • Les charcuteries.
  • Les figues et les fruits secs farinés ou enrobés de sucre glacé…
  • Les plats cuisinés frais, en conserve ou surgelés.
  • De nombreuses friandises.
  • Arômes artificiels, assaisonnements, Harissa, certaines épices mélangées, levure chimique…
  • Cafés aromatisés, boissons gazeuses…

d- Aliments à favoriser en cas de maladie cœliaque :

  • Les céréales ne contenant pas de gluten : riz, maïs, quinoa…
  • Les pois chiches, les pommes de terre.
  • Pâtes alimentaires de riz, de maïs, de pomme de terre ou de pois chiches.
  • Les fruits frais et les légumes crus ou cuits.
  • Lait, yaourt sans amidon de blé, fromage fondu.
  • Viandes, volailles, poissons frais, œufs faits maison.
  • Thé, café 100%  pur, boisson de riz, boisson d’amandes.
  • Miel, sirop d’érable, confiture…

e- Conseils à suivre :

  • Evitez de consommer des céréales si elles ne sont pas certifiées sans gluten. Quoiqu’il n’entre pas dans leur composition, il est possible qu’elles soient contaminées par des céréales contenant du gluten pendant la culture, le transport…
  • Il est important de vérifier et de lire soigneusement les étiquettes des produits afin de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de gluten.
  • Optez pour les repas faits maison. Il existe de nombreuses recettes sans gluten à concocter.
  • Ayez souvent sous la main la liste complète des aliments où il n’y a pas de gluten. Elle est distribuée par l’AFDIAG (Association des Intolérants au Gluten).
  • Procurez-vous des ustensiles que vous seul utiliserez car des traces de gluten s’avèrent nuisibles aussi.

f- Les risques d’un régime sans gluten :

Bien qu’elles ne souffrent pas de maladie cœliaque, certaines personnes ont choisi le régime sans gluten qui favoriserait la perte du poids, contribuerait à l’amélioration de la digestion.
Toutefois, les nutritionnistes québécois ont démontré que ce régime ne serait pas sans danger surtout s’il est adopté sans encadrement médical car les aliments contenant du gluten sont également riches en vitamines et minéraux essentiels. S’en priver engendre des déficits nutritionnels, risque de fatigue, fragilisation du tube digestif et donc des diarrhées.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*